Page d'accueil

  Recherche multi-critères
  Classement par rubrique
  Inscription / Adhésion
  Notre Sélection

  Obtenir un devis
  Foire Aux Questions
  Lettre d'informations
 

Témoignages
  Galerie d'images
  Salons

  Formations

  Produits & procédés
  Bibliothèques

  Qui sommes nous ?
  Revue de presse
  Liens

Demande d'info

Le chanvre et les chaux


Le chanvre
Culture connue depuis des millénaires, le chanvre textile ne nécessite aucun traitement pour être cultivé.
Le matériau destiné à la fabrication des bétons n'utilise qu'une partie de la plante : "le bois" ou "chènevotte".
Certains fournisseurs proposent de la chènevotte fibrée, d'autres de la chènevotte ayant subie un traitement.
La culture du chanvre a été relancée en Europe depuis une dizaine d'années par la fabrication de papiers fins et résistants. Le sous-produit de cette industrie – la chénevotte – est de plus en plus utilisé en construction écologique. La chènevotte s'utilise soit en vrac, comme isolant sous toiture, soit associée à d'autres constituants d'origine minérale. C'est un matériau renouvelable, recyclable et dépourvu d'impact négatif sur l'environnement et la santé.


La chaux


C'est depuis des millénaires un matériau de construction et un produit fertilisant. On l'obtient en cuisant une roche calcaire entre 1100° et 1300 °C. Il existe différentes formes de chaux :
- la chaux aérienne éteinte du bâtiment (CAEB)
Elle permet de faire des mortiers assez souples. On utilise la chaux aérienne pour des enduits de finition intérieurs (chaux blanche), avec ou sans pigments.
- La chaux hydraulique naturelle (XHN)
Extraite d'autres roches, elle contient aussi de la silice, de l'argile et des oxydes de fer. Elle donne un mortier moins plastique que la chaux aérienne, mais l'ouvrage devient plus dur. La prise est plus rapide. C'est la chaux qu'on utilise le plus souvent pour la construction des murs et pour les crépis.
- La chaux hydraulique artificielle (XHA)
Elle contient en plus grande quantité les éléments durcissants de la chaux hydraulique naturelle.


Important
Le chanvre est un végétal, il est donc très sensible à l'action de l'eau. Il faut donc éviter :
qu'il soit au contact de l'eau pendant son stockage et après sa mise en place, et son séchage en association avec de la chaux en mortier et béton
Il faut prévoir les protections adéquates ou les traitements et dispositifs nécessaires pour éviter tout risque ultérieur de développement des xylophages (champignon, insectes, etc…) entraînant sa décomposition en milieu humide.
La présente fiche est un conseil de mise en œuvre. Notre responsabilité ne peut-être engagée.

<Réalisation de chapes d'isolation en chaux et chanvre (densité environ 500 kg/m3)
<Réalisation de colombages et de murs banchés en chaux et chanvre
<Réalisation d'enduit isolant en chaux et chanvre à l'intérieur

 

- CREEE ® -
Pégase-Périgord - Froidefon - 24450 Saint Pierre-de-Frugie
Tél. 05 53 52 59 50 - Fax. 05 53 55 29 99 - Email. creee@wanadoo.fr