Si cet e-mail ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien http://www.cr3e.com/lettreinfoOctobre2005.htm


Construction Respectueuse de l'Environnement et Econome en Energie


LETTR'INFO Octobre 2005

Ecoconstruction

Quand la HQE fait du tout béton

Le premier collège HQE des Bouches du Rhône vient d'ouvrir à Marseille dans le quartier de la Joliette. 7 des 14 cibles de la démarche HQE ont été notées « très performantes » : relation du bâtiment avec son environnement, chantier à faible nuisance, gestion de l'énergie, confort hygro-thermique, confort acoustique, gestion de l'entretien et de la maintenance. Conçu de manière à offrir le maximum de lumière naturelle, le bâtiment fait également appel à l'énergie solaire. Côté matériaux, pas de PVC ni de plomb… mais d'immenses panneaux de béton ! La loge du concierge est installée derrière des conteneurs empilés et le petit théâtre est abrité dans un cylindre en tôle volontairement rouillée. Alors, collège écologique ou paradis de la ferraille ? Encore une fois, le concept HQE nous montre ses limites. Citons à ce propos Patrice Genet, président de la commission développement durable » de l'ordre des architectes : «  Dans sa conception actuelle, la démarche HQE se révèle tout à la fois réductrice, minimaliste, technicienne et castratrice, au regard des enjeux de développement durable ! Réductrice, car elle ne porte que sur l'un des aspects de notre responsabilité sociale, la préservation de l'environnement au sens strict. Minimaliste, car il suffit de satisfaire trois des quatorze cibles pour qu'un ouvrage puisse être identifié comme répondant à la norme HQE  » (Extrait d'une interview de juin 2005 dans Actu-environnement.com)
Source : batiactu.com & actu-environnement.com

La maison bois fait recette

52 000 visiteurs au Salon de la maison bois d'Angers : cette 7 e édition confirme l'engouement pour ce matériau écologique. Le nouvel espace dédié aux solutions bois-énergie n'a pas désempli. Attention cependant aux soi-disant certifications de forêts gérées durablement dans les pays du Sud. Un pillage respectable reste un pillage ! Pour notre part, nous n'avons qu'à nous féliciter de n'utiliser que des bois domestiques non traités : chêne, acacia, châtaigniers, douglas rose et mélèze.

Bio et Kitch

Un nouveau revêtement mural biologique, le SAJADE vient d'arriver sur le marché. Nous avons a vu les échantillons… C'est un peu comme l'alimentation bio, ça peut être délicieux, ça peut être très mauvais. La déco bio, nous le savons maintenant, ça peut être très laid !

Energie

Le boum de la fin du pétrole
La question de la fin du pétrole bon marché est enfin sortie du milieu militant : tout le monde en parle. Grâce à la hausse des prix, le sujet est devenu un véritable phénomène de mode et Yves Cochet explique partout que si l'on ne réduit pas de manière forte et durable notre consommation, c'est une crise économique, politique et sociale mondiale qui nous attend. Même aux Etats-Unis, le ton a changé. Fini le gaspillage : le 26 septembre Bush a déclaré «  nous pouvons tous contribuer à améliorer la situation en économisant l'énergie. Nous pouvons réduire les déplacements qui ne sont pas essentiels, encourager les gens à prendre leur voiture à plusieurs ou à utiliser les transports en commun  ». C'est qu'aux Etats-Unis, le prix de l'essence a déjà augmenté de moitié depuis le début de l'année et les ouragans ont causé des dégâts importants sur les installations pétrolières. Mais que les Américains se rassurent : Bush a promis de puiser dans les réserves stratégiques locales et de limiter les contraintes liées à la protection de l'environnement. Eh oui, là bas aussi, l'écologie s'arrête aux belles paroles !

Pollueurs-payeurs
30 millions d'euros soit 12% des crédits d'investissements 2005 de l'Ademe vont être gelés… C'est l'augmentation de la carte grise pour les voitures rejetant au moins 200g de gaz carbonique au kilomètre –en particulier les 4x4- qui devrait éponger ce déficit. Le principe pollueur-payeur s'appliquerait-il enfin ?
Source : batiweb.com

Photovoltaïque freiné
Les industriels des énergies renouvelables accusent le gouvernement de vouloir « saborder » le décollage du photovoltaïque en France. Selon Arnaud Mine, vice président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), « la politique française sur le photovoltaïque est incompréhensible  ». Et de dénoncer la suppression complète en 2006 des subventions de l'Ademe. Le crédit d'impôt qui le remplace ne compense pas cette suppression. En plus, il est accordé aux particuliers uniquement pour la résidence principale dont ils sont propriétaires. Le SER demande également le doublement du tarif d'achat préférentiel par EDF de l'électricité photovoltaïque. Le combat est loin d'être gagné…
Source : batiactu.com

Le succès des chauffe-eau solaires
Avec déjà 71 000 m2 de capteurs solaires installés pour l'eau chaude et/ou le chauffage depuis janvier, l'année 2005 bat tous les record. Au total, on devrait atteindre 100 000 m2 de capteurs installés pour l'année, soit le double de 2004. Une envolée attribuée à la flambée du prix du pétrole ainsi qu'au crédit d'impôt. En effet, alors qu'il est très insuffisant pour le photovoltaïque, le crédit d'impôt est particulièrement favorable aux chauffe-eau solaires. Mais pour André Josse, du Syndicat des énergies renouvelables, ce succès est surtout dû aux préoccupations environnementales de la population. Il faut sans aucun doute être motivé par quelques convictions car le coût de l'installation de solaire thermique reste très élevé !
Source : batiactu.com

Environnement

En quête d'eau

Alors que plus d'un milliard d'êtres humains n'ont pas toujours accès à l'eau potable, 17 sourciers du monde entier se sont réunis au pied du Vercors pour échanger leur savoir-faire. Un stage organisé par l'association Action contre la faim (ACF) pour «  permettre à ces 17 techniciens de perfectionner leurs techniques de prospection et d'exploitation des eaux souterraines  » explique Jean-Pierre Veyrenche, formateur à Bioforce, sollicité par l'association humanitaire pour organiser ce stage. Une initiative encourageante !
Source : batiweb.com

Reach en danger
REACH, le projet européen de réglementation des substances chimiques dans le but de protéger la santé et l'environnement, vient d'être complètement édulcoré par la commission européenne, avant même que les parlementaires et les gouvernements n'aient pu s'exprimer sur la version initiale. La teneur de ce nouveau texte -qui répond directement aux exigences des lobbies industriels- et surtout la méthode peu démocratique employée ici par la commission est un véritable scandale. 11 associations* ont donc rédigé une lettre ouverte au Président de la république et aux ministres concernés afin de dénoncer ce «  sabotage de dernière minute  » et de réclamer une sanction. Quoi qu'il arrive, la version finale du projet sera probablement très loin du texte de base. Dans un monde dominé par la chimie et la pétrochimie, cette législation était décidément trop belle pour être vrai…
édération Paysanne, le MDRGF, le CNIID, ProAnima, SOS MCS, Mountain Riders, Ecoforum et Fondation Sciences Citoyennes
Source : greenpeace.org

Agenda
Salon Marjolaine
Du 5 au 13 novembre 2005, Parc Floral de Paris (75)
30ème édition du plus grand salon français dédié à l'agriculture biologique et aux modes de vie écologiques. Plus de 500 exposants sur les thèmes de l'alimentation, de la santé, de l'habitat sain et des énergies renouvelables...
Renseignements : http://www.spas-expo.com

Batimat
Du 7 au 12 novembre 2005, Paris Expo, Porte de Versailles, Paris
Salon International de la construction.
Renseignements : http://www.batimat.com


Vivez Nature Lyon

Du 18 au 21 novembre 2005, EuroExpo à Lyon (69)
Les 4 jours de l'agriculture biologique, de l'environnement et des produits au naturel.
Renseignements : http://www.vivez-nature.com

Bâtir Ecologique
Du 25 au 27 novembre 2005, Cité des Sciences et de l'Industrie, Paris
Deuxième édition de ce salon exclusivement dédié à l'habitat écologique, co-organisé par La Maison écologique.
Renseignements : http://www.batirecologique.com

Foire Bio de Bergerac
Venez nous rencontrer sur notre stand, nous serons là.
Le samedi 26 et dimanche 27 novembre à la salle Anatole France à Bergerac (24).
Un événement autour de l'agriculture bio et de l'éco-habitat.
Renseignements : 05 53 35 88 18

Des nouvelles de l'écocentre du Périgord
Les dernières visites de la saison ont eu lieu le 16 octobre. L'écocentre est désormais fermé jusqu'en avril sauf pour les groupes, qui peuvent le visiter, sur rendez-vous uniquement. Tarif : 75 euros pour le groupe de 15 personnes maximum. Renseignements : 05 53 52 59 50 Le programme des formations 2006 sera prochainement disponible sur notre site : http://www.ecocentre.org Rectificatif Un lecteur a judicieusement relevé une erreur glissée dans notre lettre de septembre  : « Vous avez laissé passer une boulette dans votre article : vous parlez d'une centrale ENR qui fait "10 MW, soit 10% d'une tranche nucléaire". En général, une tranche nucléaire fait 1 GW, soit 1000 MW, donc la centrale ENR ne fait qu'1% de la nucléaire. Autre détail : une centrale solaire fonctionne l'équivalent de 1000 h /an, un parc éolien environ 2000 à 2500, et une centrale nucléaire plutôt 7000.Donc en production annuelle, 1 MW éolien ou solaire n'équivaut pas a un MW nucléaire. Ca ne me fait pas plaisir de rabaisser les ENR, mais il faut éviter de prêter le flanc aux critiques des pronucléaires avec des données contestables ! et toujours rappeler les économies d'énergies, indissociables des ENR... bien cordialement, Sylvain Godinot »
Nous avons pris bonne note !

Annonce
Philippe Bizzini, charpentier, cherche un collègue charpentier itinérant pour concevoir et réaliser tout type de charpente.Contact : 06 86 13 65 82



Pour nous contacter :

Pégase-Périgord - Froidefon 24450 St Pierre de Frugie – (le moyen le plus sûr : une petite lettre) Tél. 05 53 52 59 50 (si nécessaire, mais n'en abusez pas) creee@wanadoo.fr (le moyen le plus rapide de correspondre)
http://www.cr3e.com
(annuaire, actualités et FAQ)