Construction Respectueuse de l'Environnement et Econome en Energie

Lettre info Août 2004

 

Des nouvelles de l'Ecocentre du Périgord

Lieu de présentation et de démonstration des énergies renouvelables et des biomatériaux

L'Ecocentre a ouvert ses portes le 3 juillet dernier.
Les constructions ne sont pas terminées. Cela les rend d'autant plus pédagogiques.
L'Ecocentre se visite, en cette année d'ouverture, jusqu'au samedi 16 octobre 2004.
Horaires : Tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00
Visite accompagnée et commentée à 10h30, 14h15 et 16h30 (durée deux heures). Pas de visite libre.
Tarifs : 7 €
Enfants de moins de 12 ans : 4,5 €
Réduit (scolaires, chômeurs, artisans, retraités) : 5,5 €
Toute l'année, visite possible pour groupes sur rendez-vous.
Pour tout renseignement :
Association Pégase-Périgord-CREEE
Froidefon
24450 Saint-Pierre-de-Frugie
Tél. 05 53 52 59 50
Fax 05 53 52 29 99


Formations sur l'Ecocentre

Du 27 septembre 2004 au 8 octobre 2004 Coût : 530 €
THEORIE ET PRATIQUE DE LA COUVERTURE EN CHAUME

Avec l'artisan chaumier qui a assuré la première formation, en mars, continuation et achèvement de la toiture en paille de seigle sur la maison monomur de l'Ecocentre. Façonnage et pose sur le courant, les rives et le faîtage.

Semaine du 11 au 15 octobre (5 jours)
THEORIE ET PRATIQUE DE LA CONSTRUCTION ECOLOGIQUE Coût : 440 €

Formateurs : Claude Micmacher, éco-architecte, responsable technique de l'écocentre et, en encadrement chantier, deux professionnels de l'éco-construction, formateurs sur l'écocentre.
Théorie le matin (3h), pratique l'après-midi (4h).
Jour 1 : Les principes du bioclimatisme / Visite détaillée et commentée de l'écocentre.
Jour 2 : De l'écoconstruction (construire écologique) à l'autoconstruction (construire pour soi-même) / Technique de construction d'un monomur
Jour 3 : Le solaire passif et actif / techniques de construction en terre crue
Jour 4 : Approche systémique des matériaux sains (à ne pas confondre avec les matériaux naturels) / techniques de construction en paille
Jour 5 : Gestion de l'eau, de la récupération des pluviales au traitement par les plantes des eaux usées / techniques de construction de la MOB (maison à ossature bois)

Les 12 et 13 octobre (2 jours)
FINITIONS ET DECORS A BASE DE PRODUITS NATURELS Coût : 206 €

Formatrice : Sylvie Eyraud, gérante de "Matières et Couleurs"
Badigeon : peinture à la chaux, finition colorée et mate applicable à l'extérieur et l'intérieur, étude de la chaux et des pigments, étude des supports et des réactions, les patines et les décors, la coloration dans la maison.


Fin novembre 2004 sur une semaine
1er STAGE D'AUTOCONSTRUCTION D'EOLIENNE

1- le principe : le formateur fournit les pièces neuves indispensables : les pâles, les flasques, la jonction en aluminium, le régulateur. Coût : 700 € TTC
Il vous donne la liste précise des pièces à récupérer en "casse auto", avec lesquelles venir au stage. (Si vous ne trouvez pas tout, on puisera dans les réserves du formateur). Résultat : après cinq jours, vous repartez avec votre éolienne "sous le bras" pour un coût défiant toute concurrence !
2- Le stage : il se déroule à l'Ecocentre, fin novembre (dates à préciser fin août) du lundi au vendredi sur 30 heures.
3- Le formateur : Ebonys, basé en Bretagne
4- Le nombre de places est limité à dix. Connaissances souhaitables en mécanique et/ou électronique.
5- Caractéristiques de l'éolienne : trois pales, diamètre 160, début de charge entre 12 et 14 km/h, production quotidienne 800 à 1000 W par vent moyen, sortie en 12 volts.
6- Le prix : fournitures + stage : 1070 € TTC (7000 francs)
Programme
Horaires : 9h00 - 12h00 , 14h00 – 17h00
Jour 1
Début stage à 9h00
Matin : accueil des stagiaires, inventaire des matériels apportés et répartition des matériels entre les stagiaires.
Après-midi : théorie des petites éoliennes
Jour 2
Matin : théorie des petites éoliennes
Après-midi : Début du montage des éoliennes des stagiaires
Jour 3 et 4 : Montage des éoliennes
Jour 5
Matin : Tests des éoliennes en situation sur mat de 12 m
Après-midi : suite des tests et bilan du stage
Fin du stage à 17h00.

Inscrivez-vous dès maintenant. C'est plus prudent.

Semaine du 26 au 30 mai 2005
CONSTRUIRE UNE PISCINE ECOLOGIQUE (à épuration par les plantes)
Coût : 350 €

Formateur : Walter Riedel
Programme
Jour 1 :
Matin : Repérage du site d'implantation, réalisation du plan d'aménagement, choix des techniques à appliquer
Après-midi : deux équipes : préparation du terrain, fabrication des briques de terre crue qui assureront l'étanchéité.
Jour 2 : deux équipes : fabrication de briques et pose des briques sur site
Jour 3 :
Matin : fabrication de briques et pose des briques sur site
Après-midi : Damage des briques en place
Jour 4 : Mise en place des équipements techniques et mise en eau
Jour 5 : Matin : Mise en place des plantes
Après-midi : Suite de la mise en place, réglages, bilan du stage.

Nombre d'heures : 30 heures
Tarif : 350 €
Tarif horaire : 11.66 €

Chantier-école
Du 6 septembre au 8 octobre 2004



L'association Pégase-Périgord organise un chantier école pour l'extension de la halle des sports sur la commune de St Cyprien en Dordogne du 6 septembre au 8 octobre 2004.
Le bâtiment sera construit en mortier de chanvre sur ossature bois.

Calendrier des travaux :
Du 6 au 10 septembre : ossature bois
Du 13 au 17 septembre : banchage puis remplissage en mortier de chanvre
Du 20 au 24 septembre : suite et fin des murs
Du 27 septembre au 1er octobre : isolation de la toiture en mortier de chanvre
Du 4 au 8 octobre : couverture
Chantier gratuit et ouvert à tous, possibilité de participer à toute la durée du chantier ou de choisir la ou les semaines qui vous conviennent.
Hébergement et repas à la charge des stagiaires ; possibilité de gîtes ou de chambres d'hôtes.

Renseignements au 06 86 55 83 73 ou 05 53 30 44 41
@ : thierry.soubrier@mvhabitation.com

Possibilité d'hébergement (18 € par jour en ½ pension)
Renseignements et inscriptions : Cécile Talvat au 05 53 52 59 50
info@ecocentre.org

**********************************************************************************************************************************************************

PLANTES VERTES CONTRE POLLUTION INTERIEURE
Les astronautes souffrant de maux divers dans leur espace confiné, la NASA a mené des recherches sur les plantes épuratrices de l'air. C'est applicable aux logements et bureaux mal ventilés. Trois substances chimiques dangereuses sont particulièrement visées parce qu'elles sont présentes dans nombre de colles, vernis, peintures, adhésifs, etc … : le benzène, le trichloréthylène et le formaldéhyde (formol).
Si vous êtes venus trop tard aux produits sains et à l'habitat écologique, vous pouvez toujours essayer une série de plantes d'appartement apparemment efficaces : gerberas, lierre, spathiphyllums, philodendrons, ficus, etc.
Certes, il faut "aider" les plantes avec un filtre à charbon actif. Chacune est plus ou moins "spécialisée", le ficus est , par exemple, gourmand en formol.
Source : "Les 4 saisons du jardinage"

LA CLIM'
La clim : un désastre pour la planète
Les climatiseurs, dont le marché a bondi depuis la canicule de l'été dernier, sont un désastre pour l'atmosphère et vont faire grimper encore plus le thermomètre à l'avenir. Installé dans une chambre à coucher, une voiture ou un lieu public, un climatiseur rejette toujours des gaz à effet de serre, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie
(ADEME). Il fonctionne en effet avec des fluides frigorigènes à base d'hydrofluorocarbones (HFC), substances à pouvoir de réchauffement 1.300 fois plus élevé que celui du CO2, le plus connu des gaz responsables du changement climatique. Les fuites d'HFC sont inhérentes à la marche de l'appareil. Dans l'habitat, durant un été "normal", les climatiseurs vendus le plus couramment accroissent la consommation d'électricité de quelque 2.000 kWh pour trois mois pour une petite surface(45 m2) et la facture de 20 à 25%. Enfin, l'appareil est rarement recyclé et le fluide, qui finit en décharge, occasionne une nouvelle fuite de gaz à effet de serre. Dans l'habitat, des alternatives existent : l'orientation du bâtiment, la construction même permettent d'emmagasiner un maximum de soleil l'hiver et de fraîcheur l'été. Dans l'ancien, auvents, volets, stores à l'extérieur ou mieux, à l'intérieur double vitrage, réduisent le recours à la climatisation.

L'avis de CREEE
Achetez le livre "Fraîcheur sans clim'" aux éditions Terre Vivante et vous verrez qu'il existe d'autres moyens, moins coûteux et plus écologiques que la climatisation pour rafraîchir des locaux. (en vente à l'Ecocentre).

PRODUITS NOUVEAUX
Si vous avez besoin d'éclairage de sécurité autonome, un industriel, Cooper, a intégré dès la phase de conception les paramètres environnementaux permettant de réduire l'impact du produit "Planète Luminox" sur tout son cycle de vie : réduction des composants polluants, utilisation des matériaux recyclés, peu de pièces d'usure, réduction de la consommation d'énergie et surtout recyclage effectué par Cooper.

L'avis de CREEE
Tout le monde en parle, certains le font.


Des excréments pour produire de l’électricité
Le Musée des Sciences de Londres envisage d'exploiter les excréments de ses visiteurs pour produire de l'énergie électrique.
Cette idée fait suite à la découverte aux Etats-Unis d'un moyen d'exploiter les bactéries des excréments pour en faire une ressource énergétique explique l’AFP.
Les estimations de la direction du musée, basées sur le chiffre de 3 millions de visiteurs annuels, prévoient que l'énergie produite serait de 1.530 kilowatts/heure, soit une électricité suffisante pour alimenter 15.000 ampoules électriques chaque année.

Le commentaire de CREEE
Une idée pour le métro parisien ?

Le chauffage : un des principaux responsables de l'effet de serre
Dans les pays occidentaux, le chauffage et la climatisation sont responsables d'une proportion importante des émissions de CO2, principal responsable du phénomène d'effet de serre. La consommation d'énergie des bâtiments constitue ainsi à elle seule 40 % de l'énergie totale consommée en Europe.
En 2000, les émissions de CO2 liées au chauffage des bâtiments commerciaux et résidentiels en Europe de l'Ouest s'élevaient, selon EURIMA (EURopean Insulation Manufacturers Association) à 600 millions de tonnes par an. Une bonne isolation permettrait de réduire ce chiffre de moitié, soit 310 millions de tonnes par an, en appliquant simplement les techniques actuelles. La consommation d'énergie d'un bâtiment isolé est quatre fois inférieure à celle d'un bâtiment non isolé ; l'émission de CO2 d'un bâtiment isolé est environ cinq fois inférieure à celle d'un bâtiment non isolé. La réduction potentielle d'émission de dioxyde de carbone en Europe pourrait être comprise entre 430 et 452 millions de tonnes par an d'ici 2010, si un tel programme était mis en place rapidement, soit une réduction de 12,5 %.

Le commentaire de CREEE
Se souvenir du livre "facteur 4", édité en 1998 : deux fois moins d'énergie pour deux fois plus de confort.

Lafarge fait rêver les parisiens
L’industriel s’associe pour la deuxième année à l’opération Paris-Plage qui se tient déroule du 21 juillet au 20 août . 2000 tonnes de sable ont été livrées en plein Paris afin de transformer, le temps d'un été, les berges de la Seine en station balnéaire.

Le commentaire de CREEE
No comment

URGENCES (vous ne pourrez pas dire plus tard que vous n'étiez pas au courant)

1- 30e jour de Jeûne « Vivre sans Nucléaire » : Cinq organisations appellent le Président de la République à recevoir les jeûneurs
- Le Monde - 17 juillet 2004 : Quatre militants antinucléaires en grève de la faim depuis le 16 juin contre le réacteur surpuissant EPR.

Le commentaire de CREEE : surprise ! à cette date, le président n'a PAS reçu les grévistes. Nicolas Hulot non plus.

2- www.burestop.org : Déchets nucléaires, la Commission nationale tombe le
masque : cap sur l'enfouissement

Le commentaire de CREEE : on n'a pas fini de rigoler vu que la Commission en question ne compte AUCUN géologue, n'a jamais entendu parler de la tectonique des plaques, est persuadée que les masses rocheuses sont stables et immobiles et que les déchets nucléaires ultimes sont aussi dangereux que la barbapapa.

3- Le Moniteur - 15 juillet 2004 : Emission de CO2 en Europe : le transport routier montré du doigt.

Le commentaire de CREEE : Compte tenu de la façon dont les choses se passent en Europe, avec l'alliance de quatre lobbies bien plus puissants que les états (automobile + transport routier + pétrolier + nucléaire) aux intérêts parfaitement convergents, le protocole de Kyoto est à ranger définitivement dans le placard aux accessoires.

4-Repenser les prisons ou repenser la notion même de la sanction... "La prison n’a plus d’avenir.[...] Il est urgent de rendre les établissements pénitencier conformes à la Constitution de notre société pour pouvoir imaginer à l’avenir une forme de sanction plus humaine et socialement plus constructive". Voilà la conviction de deux architectes, Augustin Rosenstiehl et Pierre Sartoux qui publient un ouvrage sur une transformation possible de Fleury-Mérogis en un espace différent.

Le commentaire de CREEE : on ne dira jamais assez qu'on mesure le degré de civilisation d'une société à sa politique carcérale. C'est de Albert Einstein, sauf erreur.

**************************************************************************************************


Quelques coordonnées de partenaires de l'Ecocentre


Bellenberg France
Société AC2P
13, Place Marcel Renoir
82000 Montauban
monomur3b@wanadoo.fr

Matières et Couleurs
Sylvie Eyraud
45, rue Ste Colombe
33000 Bordeaux
Tél. 05 56 52 04 79
http://www.matières-et-couleurs.com

Eco-Habitat
Michel Pujol
Ste Catherine
Route de Périgueux
16410 Garat
Tél. 05 45 24 88 35

Habitat Végétal
Tom Rijven
2, avenue de la Gare
09240 Bastide de Sérou
Tél. 06 03 97 46 84
tomrijven@hotmail.com

SCOP Nature Bois
Jean-Louis Lagardère
Hameau de Bredera
33480 Avensan
Tél. 05 56 58 17 09
scop.naturebois@free.fr

La suite à la prochaine lettre d'info, en septembre.


L'Ecofestival du Sud Ouest
Les 11 et 12 septembre à l'Ecocentre.
80 exposants centrés sur l'Ecoconstruction, les énergies renouvelables et les matériaux sains, répartis sur les 2 hectares de l'Ecocentre.
Des films, des super animations "enfants", des tables rondes-débats, etc…
A vos agendas !

**************************************************************************************************