Page d'accueil

  Recherche multi-critères
  Classement par rubrique
  Inscription / Adhésion
  Notre Sélection

  Obtenir un devis
  Foire Aux Questions
  Lettre d'informations
 

Témoignages
  Galerie d'images
  Salons

  Formations

  Produits & procédés
  Bibliothèques

  Qui sommes nous ?
  Revue de presse
  Liens

Demande d'info

MOIS D'AVRIL 2002

A PROPOS DE L'ENERGIE...

Hormis l'électricité hydraulique, la France utilise encore peu les énergies renouvelables. Les différences avec nos voisins européens sont éloquentes. Ainsi, en 1999, l'énergie d'origine éolienne représentait 22 MW, alors que la production était de 4445 MW en Allemagne ou de 1742 MW au Danemark. Notons que la directive européenne prévoit que la filière éolienne française doit produire 14 000 Mégawatts. Le constat est le même au niveau de l'énergie solaire. La surface de capteurs solaires thermiques installés en France était de 674 000 m², alors qu'elle est de 3,1 millions en Allemagne (près de 5 fois plus) ou de 2,7 millions en Grèce.

Le solaire thermique : en France, un léger mieux. Mais un résultat qui reste ridiculement faible.  

A l'exemple de l'Allemagne, le développement du solaire thermique ne peut s'opérer que grâce à des subventions de l'Etat. Le marché du solaire thermique est croissant en France depuis la mise en place du Plan Soleil mi-1999 (jusqu'en 2006). Le nombre d'installations nouvelles de production solaire d'eau chaude sanitaire a été de 800 en 2000 et se situera entre 1500 et 2000 en 2001 (50% en maisons individuelles et 50% en habitat collectif).

Nouveau produit : Schüco, jusqu'à présent connu pour ses profilés en aluminium, se lance sur le marché français des panneaux solaires et a présenté à Interclima un système intégrant capteurs thermiques, modules photovoltaïques et chaudières. Cette nouvelle orientation de Schüco est déjà expérimentée en Allemagne depuis deux ans. On remarquera notamment l'habillage et le format identique (cadre aluminium) de ses collecteurs thermiques, modules photovoltaïques ainsi que des menuiseries de son " système solaire ". L'ensemble permet une intégration plus harmonieuse au corps du bâtiment et s'insère dans la toiture... comme une fenêtre.

Plan soleil : Les pouvoirs publics en association avec les régions françaises ont lancé un important effort de promotion et de prime pour développer les chauffes eau solaire. Une installation solaire permet d'économiser 50 à 80 % d'énergie (surtout pour l'eau chaude), mais ce n'est pas la première raison invoquée dans le choix du solaire. Les décideurs font plutôt référence à l'écologie et aux aides financières de l'Etat lesquelles sont en outre perçues comme une garantie de la qualité des produits mis sur le marché. Les produits présentés sont plus attrayants et un effort est fait par les fabricants pour une intégration harmonieuse des capteurs dans le bâti..

 

 

Solaire photovoltaïque : En zone isolée, jusqu'à 80% de subventions et, en prime, la bienveillance d'EDF. Dans les zones desservies par EDF, pas de subvention, mais la possibilité de se raccorder au réseau et de revendre à EDF le surplus de production au tarif revu à la hausse de 0.15 € / kw (voir l'association Hespul)

Des solutions techniques permettent une intégration de plus en plus pertinente à l'architecture.

Nouveau produit : des brise-soleils rigides ou orientables posés en façade sont habillés de capteurs (Kawneer, SAB International).

Nouveau produit : des toitures en panneaux métalliques comportent des éléments de même aspect supportant des capteurs (Rheinzinc)

Nouveau produit : Des vitrages feuilletés comportent un feuil doté de capteurs qui transforment l'énergie solaire tout en protégeant les locaux contre la lumière et la chaleur (Saint Gobain Glass).

 

 

Le chauffage au bois

Structuré autour de trois catégories - chauffage individuel, bois ou bi-énergie - le marché actuel est en redéveloppement depuis la tempête de 99 et la hausse des prix du pétrole depuis octobre 2000. La consommation connaîtra encore une augmentation significative dans les années à venir : la consommation en énergie va augmenter de 20 à 50% dans les prochaines décennies. Les réseaux ne pourront pas assumer seul cette croissance. La production a usage particulier doit se développer et le marché français, encore en retard, est probablement le plus ouvert et le plus demandeur en Europe.

 

Et le bioclimatisme ?

On ne répetera jamais assez que l'énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu'on ne consomme pas. La localisation et l'orientation de la maison, la gestion fine des apports solaires, la végétalisation des abords, la nature des parois (murs, sols, toit), leur inertie, leur capacité d'accumulation, leurs propriétés isolantes, … tout ce qu'on appelle " le solaire passif " peut génerer un niveau insoupçonné d'économie d'énergie, jusqu'à 50, 60, voire 70%.

Nouveau produit : automatismes météo pour stores. Somfy a mis au point une série d'automatisme pour tous types de stores qui agissent en fonction des éléments atmosphériques (soleil, vent et pluie). Cette gamme permet donc au store d'anticiper automatiquement les besoins en fonction de la météo.

 

LES BREVES...
Source : BATIACTU / ECOBATIR / INFOBATIR / CIELE / CREEE

"Les clés de la maison écologique" par l'association Oïkos
Edition Terre Vivante
Comment construire, rénover une maison pour qu'elle devienne "écologique", tel est le thème de ce livre destiné en priorité au grand public. Cet ouvrage nous fait découvrir les multiples facettes de cette tendance, depuis le choix du site jusqu'à celui des peintures et des équipements en passant par l'architecture bioclimatique, les matériaux de gros-oeuvre, les modes de chauffage, le gestion de l'eau, de l'énergie et des déchets. Ce livre n'oublie pas d'aborder les aspects administratifs et les subventions, notamment pour les énergies renouvelables.

Pour se former à "la maison bois"
Les Compagnons du Devoir et le CNDB (Centre National de Documentation sur le Bois) viennent de signer une convention afin de proposer la formation "Maisons bois outils concepts" sur l'ensemble du territoire. L'objectif affiché est d'assurer le développement du bois dans la maison individuelle et, de façon plus générale, en charpente - structure.

Des "bio logements" seront bientôt proposés à la vente avec un surcoût de 20%
Le marché des éco-logements entre dans une nouvelle étape. Profitant de la vague bio, le promoteur immobilier Nexity devrait bientôt proposer un "bio logement", une habitation répondant à des normes écologiques très strictes, mais avec un surcoût de 20% environ ; dont 12% pour la démarche " chantier vert " et 8% pour les matériaux et équipements des logements. Cela montre que, malgré l'étroitesse du marché et le coût réputé élevé des matériaux bio, le surcoût réel est faible.

A CREEE, nous affirmons que, compte tenu de la facilité de mise en œuvre des produits naturels, une partie non négligeable du chantier (notamment pour les finitions) peut être faite en autoconstruction et que, finalement, l'habitat bio n'est pas plus cher que celui dit (abusivement) traditionnel.

L'Etat lance un appel (timide) à projet pour des bâtiments plus écologiques
On connaissait les OPAH. Les acteurs de la construction pourront désormais compter sur les OPATB, traduisez : opérations programmées d'amélioration thermique et énergétique des bâtiments. En effet, l'Etat vient de lancer un appel à projet auprès des collectivités et s'est engagé à soutenir d'ici début 2003, 26 projets locaux d'économie d'énergie et de réduction des gaz à effet de serre destinés à rendre les bâtiments plus écologiques.

Les Français plébiscitent toujours la maison individuelle, dévoreuse d'espace, coûteuse en infrastructures, cause de la spéculation foncière autour des villes, pactole des pavillonneurs
En 2001, le nombre de ventes de maisons individuelles a progressé de 1,4% par rapport à 2000 avec 174.826 ventes. A titre de comparaison, durant la même période, seulement 77.000 logements neufs ont été vendus dans des immeubles collectifs.

Saint Gobain détient 96,38% du capital de Lapeyre
A l'issue de son OPA, Saint-Gobain détient 96,38% du capital et des droits de vote du fabricant-distributeur de menuiserie Lapeyre.

Le CSTB invente la radiographie du son
Grâce à un nouvel outil unique en Europe mis au point par les acousticiens du CSTB, il est désormais possible de comprendre les phénomènes de rayonnements vibratoires et de visualiser le comportement acoustique d'une paroi hétérogène comme par transparence.

 

 

>> Les salons, foires et manifestations du mois

04 au 07 avril 2002 :
Salon BOIS ENERGIE
L'ITEBE (Institut Technique Européen du Bois-Energie, http://www.itebe.org ) présente le "Salon BOIS ENERGIE" (chauffage automatique au bois, exploitation forestière, couplage solaire/bois)
Lieu : Juraparc de Lons le Saunier (Jura)
Renseignements à l'ITEBE au 03 84 47 81 01 ou par email à francois.bornschein@itebe.org
Informations complètes sur http://www.itebe.org/salons/fr/itebe-expo.htm
Entrée: 6 € (gratuite pour les moins de 18 ans)

04 au 08 avril 2002 (11h-19h30) :
14ème salon "Vivre autrement naturellement"
Lieu : Paris 16ème - Espace Auteuil
200 exposants : producteurs bio, transformateurs bio, habitat sain, environnement, énergies renouvelables, médecine douce, Tourisme vert, jardinage.
Programme : 60 ateliers..
Renseignements : SPAS - Tél : 01 45 56 09 09 - E-mail : spas@wanadoo.fr ou http://www.spas-expo.com

05 au 07 avril 2002 (14h-19h) :
4ème salon "Bio Energie Santé"
Lieu : Cugnaux - (31 - Haute Garonne)
45 exposants : alimentation bio et diététique, phytocosmétique, plantes aromatiques et médicinales, artisanat nature, loisirs, thérapeutiques naturelles, thermalisme.
Programme : 15 conférences sur des sujets de santé et d'épanouissement de l'individu.
Renseignements : La dépêche du Midi - Tél : 05 61 52 74 21

Pour voir les mois suivants, cliquez ici.

 

>> Les formations et stages du mois

01 au 05 avril 2002 :
Formation "connaissance et mise en oeuvre des matériaux naturels" -
Module : Briques en terre crues.
Renseignements : Association "Le Gabion" - Tél : 04 92 43 89 66 - E-Mail : GABION@wanadoo.fr - Site web : http://assoc.wanadoo.fr/gabion

19 et 20 avril 2002 :
Formation pour les matériaux prêts à l'emploi à St Quentin sur Isère.
Renseignements : AKTERRE (Construction et matériaux en terre) - Tél : 04 76 07 42 05 - E-mail : info@akterre.com

- Voir les autres formations -

 

- CREEE ® -
Pégase-Périgord - Froidefon - 24450 Saint Pierre-de-Frugie
Tél. 05 53 52 59 50 - Fax. 05 53 55 29 99 - Email. creee@wanadoo.fr